Accueil
Nouvelle session de cours d'épigraphie égyptienne en novembre 2013
 
William M. Flinders Petrie
Petrie, Six Temples at Thebes
London 1897

En 1896, l’égyptologue anglais W. M. Flinders Petrie s’installe avec son équipe dans les magasins en briques du Ramesseum, qu’il transforme en camp retranché pour se prémunir des vols. Avec des ouvriers triés sur le volet, il fouille plus de six temples très ruinés, dont certains étaient encore non-identifiés : la chapelle de Ouadjmès, le temple d’Amenhotep II, le temple de Thoutmosis IV, diverses constructions d’Amenhotep III, le temple de Mérenptah, celui de Taousert et celui de Siptah. Les découvertes contribuent à affiner l’histoire de la XVIIIe dynastie, et à éclairer de larges pans jusqu’alors inconnus de la XXe dynastie. Outre de nombreux dépôts de fondation, les fouilles mettent au jour des inscriptions royales, que traduit Wilhem Spiegelberg. Parmi elles se trouve la fameuse stèle de Mérenptah qui constitue encore aujourd’hui la référence la plus ancienne à Israël, figurant dans une longue énumération de peuplades de Syro-Palestine vaincues par le roi.

Ce CD-Rom est une réédition en texte intégral et recherchable, disposant d’une interface de navigation et de liens hypertextes.

 
Ce titre est proposé en téléchargement
Si vous l'utilisez et que vous en avez les moyens, merci de contribuer aux coûts de sa création et de son hébergement sur Thotweb (cliquer sur "Faire un don" infra) Télécharger (25 Mo)

Votre contribution est importante, elle permet à Thotweb de payer ses coûts d'hébergement et de vous proposer de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux documents à télécharger.
Retour en haut
 
© Thotweb, Renaud de Spens 1997-2017