Accueil
Nouvelle session de cours d'épigraphie égyptienne en novembre 2013
 
Le papyrus d'Ounamon

« Il n’y a pas de document comparable du monde précédant Hérodote » écrivait W. F. Albright à propos du papyrus d'Ounamon.

Cette archive à destination des étudiants et des chercheurs compile les photographies du musée Pushkin (N°120), la translittération de Maxim Panov, la transcription au format "manuel de codage" de Patricia Cassonnet, et une étude de Renaud de Spens.

La transcription en hiéroglyphes du papyrus se trouve dans les Late Egyptian Stories.

 
 
Ce titre est proposé en téléchargement
Si vous l'utilisez et que vous en avez les moyens, merci de contribuer aux coûts de sa création et de son hébergement sur Thotweb (cliquer sur "Faire un don" infra) Télécharger (4 Mo)

Votre contribution est importante, elle permet à Thotweb de payer ses coûts d'hébergement et de vous proposer de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux documents à télécharger.
Retour en haut
 
© Thotweb, Renaud de Spens 1997-2017